Un échange riche en suggestions pour les participants à la communauté de pratique de l’AIDQ

18 janvier 2018

La communauté de pratique sur l’intervention auprès de personnes vivant des problèmes concomitants complexes de l’AIDQ a tenu une seconde rencontre de discussion de cas autour d’un jeune de 17 ans, avec un lourd passé d’abandon et de consommation doublée de plusieurs problèmes mentaux et sociaux. Les participants ont échangé pour répondre du mieux possible à quelques questions clés posées par l’intervenant ayant présenté la vignette.

1-    Quelles sont les interventions à préconiser pour susciter la motivation chez des clients non volontaires en contexte de groupe?

2-    Quels services peut-on offrir à un client non volontaire avec d’importants risques au niveau de la santé mentale?

3-    Jusqu’à quel point doit-on adapter les services pour des clients avec des problématiques au niveau de la santé mentale?

4-    Comment éviter les effets iatrogènes liés à un client non volontaire dans un groupe de réadaptation?

Les enjeux les plus importants retenus de cette situation auront été :

  • L’accompagnement et l’organisation des services nécessaires de suivi à mettre en place pour ce jeune qui atteindra ses 18 ans cette année,
  • La recherche et l’exploitation d’un moteur de changement suffisant pour permettre le changement,
  • La précision d’objectifs réalistes dans le contexte du traitement,
  • La mise à jour  des diagnostics et médications au besoin,
  • L’utilisation de techniques propres au TDAH, pour permettre au jeune de connaitre de petits succès sur l’organisation de son temps, de ses priorités,
  • L’importance de techniques motivationnelles de groupe.

Les participants se sont aussi rappelé l’importance de rester patient et réaliste dans pareille situation.

Merci à Stéphane Chartrand du CISSS de Laval, membre du comité sur le traitement et la réinsertion de l’AIDQ,  qui a pu partager son expérience d’intervention dans le cadre de cette vignette.

La communauté de pratique peut accueillir quelques intervenants intéressés à partager connaissances et expériences autour de vignettes montées à partir de leur clientèle. Pour vous inscrire, communiquer avec Candide Beaumont (cbeaumont@aidq.org / 514-287-9625), directrice clinique de l’AIDQ.

Faites vite, car la prochaine rencontre est prévue pour février.