33e Rencontre nationale en réduction des méfaits liés aux drogues

Du 8 mai 2019 au 8 mai 2019

La 33e Rencontre nationale en réduction des méfaits liés aux drogues s’est tenue le mercredi 8 mai 2019, à l’hôtel Sandman de Longueuil.

Le thème de cette année : Pourquoi et comment aborder la sexualité et la réduction des méfaits liés aux drogues?

Vous avez été plus de 220 à participer à la 33e Rencontre nationale en réduction des méfaits qui réunissait des gens de tous horizons (communautaire, réseau public, recherche, etc.) autour de la thématique usage de drogue et sexualité. Une journée vibrante et rassembleuse grâce à vous!

Vous avez apprécié l’événement? Vous avez des commentaires et des suggestions d’amélioration? Partagez tout cela avec nous en répondant au court questionnaire d’appréciation.  Merci!

Cliquez ici pour compléter l’évaluation de la journée!

 

Présentations de nos conférenciers et conférencières

Avant-midi: 

 

Ateliers Bloc A:

  1. Drogues de synthèse, nouvelles pratiques sexuelles et réduction des méfaits
  2. Nouvelles connaissances et prévention du VIH : la PrEP, la PPE et indétectable = Intransmissible au sein des populations à risque
  3. Sexualité et consommation au sein des communautés interculturelles
  4. Sexualité et consommation : au-delà des ITSS

 

Ateliers Bloc B:

  1. Conjuguer sexualité, consommation et ITSS : modèle de collaboration entre une ressource communautaire, le milieu carcéral et un centre de traitement en dépendances
  2. CHEMSEX : prévention et intervention individuelles et de groupe
  3. PANEL : consommation et sexualité en milieu festif : réalités et intervention (Panel sans présentation)
  4. Sexualité et consommation : prévention et intervention auprès des jeunes de la rue 

 

Le comité se compose cette année de Anik Tremblay (AIDQ), Naoual Laroussi (APQSUD), Julie Bouchard (CACTUS Montréal), docteure Marie-Ève Morin (Clinique Caméléon), Ken Monteith (COCQ-Sida), Martin Pagé (Dopamine), Richard Cloutier (Direction nationale de la santé publique), Riyal Fadel (Direction nationale de la santé publique), Julie-Soleil Meeson (Élixir), Mario Gagnon (Point de repères), Alexandre Dumont Blais (REZO), Mathieu Goyette (Université de Sherbrooke), Ève Boucher (Sidaction) et Maude St-Germain (SPHÈRE  santé sexuelle globale).

Les populations et contextes d’interventions qui seront abordés au cours de cette journée porteront sur les Associations des personnes utilisatrices de drogue, HARSAH, CHEMSEX, le milieu festif, les autochtones, les travailleurs(ses) du sexe, les personnes « trans », les jeunes de la rue, les personnes du milieu carcéral et des communautés culturelles.

En ce qui concerne la programmation, les participants auront accès en avant-midi à des présentations et panels composés de représentants(es) des différentes populations concernées et dans l’après-midi, à des ateliers sur le partage des nouveautés et pratiques innovantes.

Cliquez ici pour voir le programme de la rencontre nationale