Discussion virtuelle – L’approvisionnement sécuritaire en temps de COVID-19, discutons-en !

Du 7 mai 2020 au 7 mai 2020

 

7 mai 2020 – 15 h à 17 h 

Gratuit

En cette période de pandémie, il est plus que temps que l’approvisionnement sécuritaire soit considéré comme un service essentiel pour sauver des vies. Cette discussion virtuelle permettra de partager les avancements, les défis et les opportunités face à l’approvisionnement sécuritaire en temps de COVID-19.

Objectifs

  • Faire un état de la situation en termes d’approvisionnement sécuritaire au Canada.
  • Identifier les défis actuels face à l’approvisionnement sécuritaire.
  • Dégager les opportunités qui s’offrent aux individus, ainsi qu’aux  organismes et institutions du milieu des dépendances et de la santé.
  • Offrir des avenues permettant de favoriser la mise en oeuvre de pratiques et mesures pour l’approvisionnement sécuritaire

Invités

Dre Marie-Ève Goyer, Programme Cran, CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal

Isabelle Fortier, Moms Stop The Harm

Alexandra de Kiewit, Canadian Association of People Who Use Drugs (CAPUD)

Jessica Quijano, Association québécoise pour la promotion de la santé des personnes utilisatrices de drogues (AQPSUD)

Animation : Julie-Soleil Meeson et Jessica Turmel, Association des intervenants en dépendance du Québec (AIDQ)

L’événement sera simultanément traduit en anglais à l’écrit par Sophie Wertheimer.

Inscrivez-vous via ce formulaire pour voir l’enregistrement de l’événement.

 

À propos des invités

 

Isabelle Fortier

Isabelle Fortier a perdu sa fille Sara-Jane, en mai 2019 d’une surdose de Fentanyl.  Depuis juin 2019, elle milite avec Moms Stop the Harm et a décidé d’entreprendre un certificat en toxicomanie et dépendance en janvier 2020.  Elle s’intéresse aux questions de décriminalisation, d’approvisionnement sécuritaire, de réduction des méfaits et de stigmatisation des utilisateurs de drogues.  Elle est leader régionale (Québec) pour Moms Stop the Harm depuis l’automne 2019,  et siège sur le groupe d’étude LLEFF du Centre Canadien sur les dépendances et l’utilisation de substances en plus de s’impliquer plus localement avec Dopamine et la Fondation Jean Lapointe à Montréal.