Jeunes et dépendance : passages à risque chez les 12-25 ans

Du 9 novembre 2018 au 9 novembre 2018

Cette formation est offerte conjointement par l’AIDQ et l’Université de Sherbrooke qui célèbrent cette année 20 ans de partenariat.

Objectifs

• Développer une meilleure compréhension des nouvelles réalités sociales qui viennent influencer les dérives
possibles lors des passages difficiles, notamment la légalisation du cannabis, l’utilisation des réseaux sociaux et la
cyberdépendance;
• Saisir les enjeux neuro-développementaux qui accompagnent ces passages à risque tels que : les prises de risques,
les impulsivités, les agressivités, l’autorégulation et les écarts développementaux;
• Comprendre les enjeux et les impacts psychologiques de ces dérives comme la dépression, l’anxiété, l’estime de soi,
la dépendance et les troubles obsessifs-compulsifs;
• Identifier les enjeux et les défis de l’intervention auprès des jeunes présentant de telles problématiques, comme
l’exclusion, l’accumulation des diagnostics et des médicaments;
• Élaborer des stratégies d’intervention pour prévenir ces dérives et les aider à trouver des alternatives
personnellement et socialement acceptables.

Contenu

L’adolescence comme passage transitionnel vers l’âge adulte est bien représentée dans l’imaginaire social comme une période de turbulence et de prises de risques. Toutefois, quelles sont les tâches que doivent réaliser les adolescents pour devenir adulte? Cette formation vise à outiller les intervenants dans leur travail au quotidien auprès des adolescents (12-25 ans) vivant des passages difficiles, impliquant de nouvelles réalités sociales, de nouveaux risques, de nouvelles dérives qui traduisent les difficultés des adolescents à s’adapter, à trouver leur place dans un monde en constante évolution.

Ces nouvelles réalités sociales ont une influence sur le passage de l’adolescence vers l’âge adulte. De nombreux enjeux neuro-développementaux accompagnent ces passages à risques (ex. : impulsivité, agressivité, écarts développementaux) que nous devons mieux connaître afin de les accompagner lors de ces passages.

Les dérives lors de ces passages peuvent apporter de la dépression, de l’anxiété, une faible estime de soi, de la dépendance et des troubles obsessifs compulsifs que l’on doit prendre en compte pour mieux les aider. Des vignettes cliniques et des jeux de rôles sont présentés afin d’illustrer des stratégies d’intervention adaptées à de telles problématiques.

Public visé 

Tous les intervenantes et intervenants œuvrant en dépendance et en santé mentale auprès des jeunes et
préoccupé(e)s par cette problématique.

Formateur

Stéphane Bujold, psychologue, conseiller clinique, CISSS de Laval.

Lieu
– Campus de Longueuil de l’Université de Sherbrooke, 150, place Charles-Le Moyne (métro Longueuil)

– À distance en webdiffusion

Date et heure

Vendredi, 9 novembre 2018 de 9 h à 16 h 30

Inscription

Pour vous inscrire et voir les modalités de la formation, cliquez sur le lien.

Pour voir le programme complet, cliquez sur le lien.