Violence conjugale et consommation : se concerter pour mieux protéger (COMPLET)

Du 18 mars 2022 au 18 mars 2022

FORMATION EN LIGNE

Objectifs

  • Mieux comprendre, par le partage d’expertises et de connaissances :
    – Les interactions entre la consommation de substances psychoactives et la violence conjugale ;
    – Les opportunités et défis de la collaboration dans le traitement intégré des deux problèmes.
  • Outiller les participant·e·s afin d’être en mesure de repérer et évaluer les deux problèmes et intégrer certains outils cliniques dans leurs interventions respectives.
  • Rencontrer des acteur·trice·s du terrain qui viennent en aide aux personnes vivant de la violence et présentant des problèmes de consommation et ainsi mieux connaitre les services.

Contenu

Cette formation vise à réunir des acteur·trice·s du terrain qui viennent en aide aux personnes vivant de la violence conjugale et familiale et présentant une consommation problématique. La consommation des personnes qui demandent de l’aide ou de la protection dans les services en violence familiale augmente les risques de violence et complexifie la prise en charge et l’atteinte d’objectifs liés au bien-être et à la sécurité de la famille. Parallèlement, la violence conjugale et familiale chez les personnes faisant une demande d’aide dans les services en dépendance est fréquente, peu détectée et, outre les enjeux de sécurité, limite souvent l’efficacité des interventions.

Peu importe la porte d’entrée des usager·ère·s dans les services, les intervenant·e·s se disent souvent peu équipé·e·s pour répondre aux besoins complexes d’intervention pour cette double problématique. Par ailleurs, il existe peu de corridors de services entre la violence et la dépendance au Québec. Cette formation vise entre autres à réunir les acteur·trice·s des milieux communautaires ou publics et d’expert·e·s des deux problématiques pour réfléchir aux enjeux liés au travail en collaboration vers des services intégrés en violence familiale et en dépendance.

Public visé

Tous·tes les intervenant·e·s oeuvrant ou souhaitant oeuvrer auprès de personnes vivant la violence familiale ou présentant une consommation problématique.

Formatrice

Marianne Saint-Jacques, psychologue, professeure et directrice des Programmes de 2e cycle en intervention en toxicomanie à l’Université de Sherbrooke (UdeS), ainsi que des conférencier·ère·s invité·e·s.

Date et heure

Vendredi 18 mars 2022, de 9 h à 16 h

Formation offerte

  • à distance en ligne

Inscription

Il n’est malheureusement plus possible de s’inscrire à cette formation, celle-ci étant complète. Veuillez noter que toutes les demandes reçues seront désormais placées sur une liste d’attente. Un courriel sera acheminé seulement si une ou des places se libèrent. La priorité sera accordée selon l’ordre de réception des formulaires d’inscription.

Pour voir le programme complet, cliquez sur le lien.