Sommet francophone

logo revu_Sommet francophone

Consultez le programme détaillé du Sommet francophone.

Téléchargez la présentation des conférencières invitées, Marie Nougier et Cinzia Brentari.

Visitez notre canal AIDQ pour la galerie de photos souvenir.

 


Le Sommet francophone affiche COMPLET. Merci de votre grande participation et vivement notre rendez-vous du 13 mai 2017

Votre participation commence dès maintenant en réagissant à #SommetRdM

Les quatre pays partenaires du Sommet francophone sur la réduction des méfaits liés aux drogues lancent un message d’engagement témoignant de leur volonté de renforcer le partenariat et d’unir leur voix afin de créer un mouvement solidaire en réduction des méfaits et des risques dans la francophonie. Contribuez à la réflexion, avant et pendant le Sommet, sur place ou en ligne, en exprimant votre opinion et votre vision sur quelles seraient les avenues à emprunter pour  concrétiser cet engagement ?

Plus que la langue, les enjeux aussi nous rassemblent!

Rendez-vous sur Twitter et réagissez à #SommetRdM

Consulter la Programmation de la journée



L’Association des intervenants en dépendance du Québec (AIDQ) se fait le maître d’œuvre du premier Sommet francophone sur la réduction des méfaits liés aux drogues qui se tiendra à Montréal, le 13 mai 2017, en marge de la 25e Conférence internationale en réduction des méfaits (International Harm Reduction Conference) dont elle est également l’hôte du 14 au 17 mai 2017.

En partenariat avec la Fédération Addiction (France), le GREA (Groupement romand d’études des addictions (Suisse), la Fedito Bruxelles (Belgique) et Modus Vivendi (Belgique), l’AIDQ compte créer un cadre de rencontre et d’échanges qui permettra aux intervenants, chercheurs, utilisateurs, ainsi qu’aux associations et organisations des réseaux de la francophonie de partager la connaissance, les meilleures pratiques, les programmes, les outils, les stratégies, les enjeux et les défis liés à l’utilisation des substances psychoactives.

En instiguant ce projet avec le soutien du ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec et Tourisme Montréal, les partenaires de la francophonie souhaitent promouvoir la réduction des méfaits sur la place publique et faire progresser les politiques et les débats publics sur la question.